Cette histoire se passe cents ans après la Cross académie, qui avait été laissé en ruine. Un beau jour un dénommé Dorian White... ré-ouvrit cet établissement lui donnant le nom de Pensionnat Liberty Cross
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sang attire le sang__ W. Shakespeare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le sang attire le sang__ W. Shakespeare   Dim 30 Oct - 18:26


SOMA
Sarah



    NOM-PRENOM: Sarah Amelia Soma
    Âge : 19 ans
    Nationalité : Franco-italienne
    Orientation sexuel : Hétéro
    Race : Humaine ~
    Pouvoirs : Blahblah
    Métier : Que d'humour.
    signe particulier : Tâche de naissance en forme de papillon dans le creux des reins
    classe : 3ème année




? Votre Physique
.


Jolie petite Doll, dis-moi quel est ton secret pour ne pas flétrir avec les années ?

Très loin de tous ses attributs spécifiques et des traits que possèdent les vampires, son visage doux et terriblement humain dénote une touche de fierté et reste marqué par la terreur. Des yeux de biche dérivant selon ses soudains changements d'humeurs, ils peuvent alors être noirs comme l'ébène ou devenir aussi gris et clair qu'un ciel nuageux par temps de pluie mais brilleront toujours avec malice. L'expression qui veut que les yeux sont le reflet de l'âme n'aurait pas du convenir à cette humaine ! Elle qui s'empresse de masquer un maximum la plus petite trace de ses émotions, malheureusement elle perd rapidement le contrôle de son masque... Attardons-nous sur sa bouche possédant ce sourire très léger, très fragile mais d'un grand naturel dans toutes les circonstances. Pour tout dire, elle ne sourie sincèrement que très rarement (voir pas du tout) mais lorsqu'elle se décide à faire un effort, ce sourire illumine son regard. Pour terminer sur le visage, la demoiselle a un petit nez qui vient souligner de façon harmonieuse de l'ensemble de son visage aux traits si fins.

D'un aspect plus général, Sarah est constitué tout à fait normalement. Non elle n'a aucunes aberrations génétiques, navrée pour les fous de la science mais elle est tout à fait normal physiquement parlant il va de soi bien entendu. Une chevelure coloré de la même façon qu'un couché de soleil qui vient prendre fin vers sa poitrine. Parfois attaché dans une sorte de chignon maladroit, l'humaine laisse toujours retomber quelques mèches qui viennent encadrer son regard. D'origine européenne, elle atteint facilement le mètre soixante-douze pour cinq-huit misérables kilogrammes ! Elle est donc très loin de la maigreur et il est inutile de préciser que son corps est svelte et élancé. L'ensemble est mis en valeur par des courbes joliment dessinées mises en valeur par son style vestimentaire. Enfin, nous conclurons par son grain de peau d'une certaine finesse qui arbore la même pâleur que les anciennes poupées faites de porcelaines. Si l'on devait en juger par son physique, on penserait qu'elle est aussi fragile d'une fleur qui vient d'éclore au beau milieu d'un paysage enneigé.

Pour conclure cette partie, nous parlerons très brièvement de son style vestimentaire. Vêtue la plus part du temps d'un bustier de couleur sombre (dans lequel tu caches une petite lame pour sa défense), elle porte très souvent une jupe pour accompagner son haut... Bien qu'il lui arrive de porter des pantalons ou des petits shorts pour être plus libre de ses mouvements. Elle agrémente toujours des tenues de quelques fantaisies, ras-de-cou, mitaines, collier de perles et autres petits masques vénitiens présents pour masquer son regard. A noter aussi que sa hanche droite est ornée d'une jolie fleur de lys.



? Votre Caractère
.


    Femme secrète et réservée, elle peut dans les premiers temps vous apparaitre comme une véritable énigme. Peu loquace quand elle l’a décidé, elle prend un malin plaisir à entretenir cette espèce d’aura de mystère émane de sa personne. Mais l'habit ne fait pas le moine, et quel moine nous avons là avec Sarah. En réalité notre petite eurpéenne a une personnalité quelque peu complexe et assez contradictoire.

    Fidèle en amitié, elle reste extrêmement distante avec tout le monde et donne sa confiance très difficilement. Ainsi lorsqu'elle se lie d'amitié avec quelqu'un, elle peut s'avérer être une amie de taille. Prête à tout pour ceux qu'elle aime, elle ira jusqu'à vendre son âme au Diable pour pouvoir aider les rares personnes qui lui tiennent à cœur. Plus encore si elle est amoureuse, elle s'avère être extrêmement jalouse et ne supporterai pas que l'on s'en prenne à celui qu'elle aime. En opposition à cet altruisme, Sarah peut se montrer très fourbe et aussi perfide qu'une vipère avec la plus part des personnes... Voilà pourquoi dans la grande majorité, elle se montre très arrogante et, il faut l'avouer, grande gueule.

    Ayant une enfance et un passé plutôt complexe, la jeune femme s'avère être extrêmement observatrice et d'une nature très posée. Voilà pourquoi elle pourrait passer des heures dans un coin à épier les moindres faits, gestes, paroles de la population qui l'entoure. Même cela peut parfois lui attirer quelques ennuis... Mais même dans ces cas là, elle fait preuve d'un sang-froid très impressionnant. Ainsi, Sarah peut encaisser sans trop de problèmes les coups (jusqu'à la limite du possible bien entendu) et il faut vraiment qu'elle se trouve dans des contextes extrêmes pour perdre pied et se faire submerger par ses émotions. Malgré tout, elle n'est pas Wonder-woman et reste terriblement humaine... C'est pourquoi lorsqu'on creuse un peu, on se rends compte que la jeune femme est en réalité d'une grande émotivité !

    Dotée d'un franc parlé sans limites et plutôt aiguisé, elle est une personne terriblement curieuse de tout et sans cesse à la recherche d'une nouveauté. Cela ne l'empêche pas de rester méfiante et prudente du monde qui l'entoure surtout lorsqu'elle fourre son nez dans des choses qui ne la regarde pas le moins du monde ! Sous ses airs impassible, elle est en réalité une jeune femme altruiste et très compréhensive mais très fragilisée par les souvenirs de son passé qu'elle essaie d'oublier en vain. Refusant de se soumettre, elle a rayé ce mot de son vocabulaire ainsi que celui de remords... Ce qui peut expliquer cette détermination de fer lorsqu'elle veut obtenir quelque chose qu'elle désire.

    Assez charismatique de part la complexité de son caractère, elle a tendance à attirer les ennuis sur sa personne ! Digne héritière du légendaire Narcisse, elle aime, elle adule prendre soin de son apparence et entretenir sa beauté, bien des hommes lui ont dit qu'elle était belle alors elle entretient cette beauté pour eux même si, au fond elle-même, elle n'y croit absoluement pas. Enfin comme tous les humains, elle est une grande névrosée à la personnalité à la fois simple et complexe, sociable et distante... Quand vous pensez l'avoir comprise, elle vous filera entre les doigts.

    • Ce qu'elle aime : Jouer de son piano, le silence qui enveloppe certaines situations, les promenades nocturnes, le respect de son espace vital et par dessus tout la présence des hommes !
    • Ce qu'elle n'aime pas : Les personnes bruyantes, les filles hystériques.




? Votre Histoire
.


N'importe quel humain deviendrait fou ou se suiciderait, s'il était confronté presque tous les jours à de la violence gratuite et des humiliations à répétions ! Mais vous avez toujours ce petit nombre d'idiots qui veulent sortir des normes et qui vont tenter par tous les moyens de survivre en savourant chaque bon moment. Telle une drogue, ils
tiendront jusqu'à leur prochain shoot et ne seront plus eux-mêmes si le manque s'infiltre dans leur corps. Sarah n'est pas de ceux-là, elle est de ceux qui ont valser avec la Mort... !

~

"Dis moi Sarah... Ta vie n'a pas été si terrible que ça. Puis tu connais l'adage : Il y a des jours avec et des jours sans. Tu dois un peu exagérer les choses, non ?"
"Raccourcie ! Futilité ! Niaiserie ! Mensonge ! Fantasmes humains ! En réalité, les jours sont toujours sans... Avec, par endroits, quelques rayons de soleil qui vous réchauffent, tant bien que mal, le cœur et la peau. Les humains ont une faculté impressionnante à s'engluer dans le malheur et la tristesse... Ce putain de besoin d'affection qui les bouffe de l'intérieur et qui finira par les tuer un jour... Puis tu as ceux qui combler ce besoin par une envie maladive de prendre soin des autres et répandre le bien partout... ! C'en est écœurant avec les années, on supporte plus parce que ça en devient mielleux et laid."
"Et bien... Tu t'en portes bien vite... Pourquoi réagir de la sorte ?! Parles moi de toi dans ce cas. Comment s'est déroulé ta courte vie ? Comment a-t-elle commencé ?"
"... Ma vie ? Elle a commencé... par des cris !"

Printemps, Venise. Une enfant voit le jour dans une petite clinique privée, elle sera appelée Sarah. Née dans une famille assez aisée dans la belle Venise, elle est la dernière d'une fratrie de six frères et deux sœurs et l'enfant d'un père italienne et d'une mère française. Son enfance fût, dans les premiers temps, une enfance très classique ! Placée en maternelle à l'âge de trois ans et demi, elle s'avère être une enfant très intelligente qui apprends vite mais qui n'en fait qu'à sa tête... Enchainant les bêtises en tout genre avec un plaisir déconcertant. Ses agissements découlaient d'un besoin d'attention de la part de ses géniteurs qui passaient plus de temps à s'occuper d'eux-mêmes et de l'apparence de leur progéniture qu'à inculquer une bonne éducation !

L'année de ses six, Sarah fût réveillée par son père qui s'empressa de lui dire : "Papa doit aller faire quelque chose d'important, ne t'en fais pas pour lui !". Sa mère sera appelée à dix-neuf heures par la police pour l'annonce du décès de Monsieur Soma. Les galères se mirent alors à arriver en chaîne... A croire qu'une route était déjà prédestinée à la famille.

La famille Soma quitta Venise, direction Paris pour se faire une nouvelle vie et essayer d'oublier le décès du chef de famille. En réalité, Madame Soma s'en remit à merveille puisqu'elle s'installa avec ses enfants chez un homme d'une quarantaine d'année et fortuné ! Un amant ? Une occasion en or ? Allez savoir, personne n'avait eut le mot de la fin sur cette apparition soudaine. En tout cas, il se montrait très avenant envers les enfants et prenait le temps de leur donner une bonne éducation ! Tous se mirent à apprendre l'anglais, le japonais et le français, et attention les punitions si les difficultés n'étaient pas surmontées. Sarah assimila très facilement les trois langues mais refusa catégoriquement d'être élevée par un étranger ! Elle se rebella rapidement et devint insolente envers son mère et son nouvel Amûûûûr. Les retombées n'en furent pas dès plus glorieuses, le quadragénaire se montra plus sombre avec l'enfant ! Autant il offrait amour et protection à ses frères et sœurs, autant il se montrait violent et d'une grande perversité pervers à son égard... Mais passons et avançons un peu dans le temps.

Les coups laissèrent des marques qui s'effacèrent avec le temps, ne laissant qu'un fort souvenir emprunt de sang dans la mémoire de Sarah. Elle frôla la mort deux fois en tout et pour tout : une fois par tentative de suicide et une seconde fois parce que les coups l'avaient séchée ! Pas de plainte pour violence envers mineur : d'après la version officiel, c'est un garçon de son école qui s'est acharné sur elle. Ainsi lorsqu'elle fût âgée de dix-sept ans, elle quitta le domicile "familial" sans cris égards ! Les cinq dernières années, elle n'avait fait que fuir la présence de celui qui était devenu son beau-père et elle avait fuit ses coups et autres sévices corporels aussi. L'adolescente avait subi bons nombres d'humiliations, quelles soient physique ou morale, alors maintenant elle était blindée pour affronter l'inconnu et ses pièges !

Fuir c'est une idée excellente lorsque l'on ne sait plus quoi faire et que l'on se sent prise au piège chez soi... Mais l'argent manque facilement parce qu'on dépasse trop vite par habitude, les gens fortement aisés ont l'habitude que tout leurs tombent tout cuit dans le bec ! Sarah devait trouver un moyen de survivre, sinon elle devrait changer d'avis et retourner chez elle. A force de persévérance, elle tomba nez-à-nez (et par pure hasard !) sur une vieille femme qui se prit d'affection à la jeune enfant. Etrangement Sarah se sentit en sécurité avec cette dernière et lui avoua tout son passé.

L'adolescente continua de vivre chez cette dame pendant quelques années années. Entre temps, elle avait appris que sa famille avait posté un avis de recherche parce que leur "fille adorée leurs manque terriblement" et qu'ils ont peur qui lui arrivent malheur, "elle est tellement fragile." ! Foutaise bien sûr. Sarah ne se manifesta pas et cette mère de substitution l'aida à se forger un caractère nouveau. Elle n'avait plus peur des coups et des sévices qu'elle risquait chaque soir parce qu'une de ses collègues lui avait appris à se défendre, à se battre et à encaisser les coups lorsque la situation le demande...

Un soir, alors qu'elle menait sagement sa vie, elle décida de sortir avec les quelques amis qu'elle s'était fait. La vieille femme avait besoin de se retrouver un peu seule alors Sarah en avait profité... Ils avaient passé la soirée dans un bar très sympas et ne soucièrent pas du temps qui s'écoulaient. Ce 'nest que sur les coups de minuit que quelque chose perturba la joyeuse sortie entre amis... Sarah se figea soudainement sur sa chaise, le regard planté sur le fond de la salle pour y découvrir un homme possédant un sourire machiavélique; un sourire familier qui lui donna un frisson de terreur ! Son beau-père était parmi les clients et l'avait reconnu sans difficulté.

Sa torpeur refit surface aussitôt ! Des vertiges se saisirent de Sarah, la nausée fit son apparition. Elle serait bien partie loin, le plus loin possible mais ses jambes semblaient paralysées ! Il s'approcha lentement de la table et saisit l'adolescente, terrorisée, par le bras. Tellement térrorisée, elle se laissa faire et le suivit sans un mot n'arrivant pas à sortir un son d'entre ses lèvres... Il emmana sa belle-fille hors du bar, dans une ruelle isolée et c'est là... Que e passé posa ses bagages dans le présent et les coups se mirent à pleuvoir une nouvelle fois, il prenait un malin plaisir à reprendre ses actions : ses yeux étaient exorbités par le plaisir de cogner et son rire puait la folie. La jeune Soma resta malgré tout impassible, encaissant la douleur à l'intérieur. Elle le laissa cogner sans émettre le moindre gémissement, sans verser la moindre larme ; le quadragénaire se calma aussitôt. Où était le plaisir si elle ne réagissait plus ?

Il décida alors de l'envoyer loin de sa vie, de se débarrasser d'elle définitivement. Prévenant la police qu'il avait retrouvé la demoiselle, les recherches furent annulés et la conclusion officielle de l'affaire fut la suite : "L'adoeslcente est tombée sur une mauvaise rencontre, sans des jeunes d'un gang, et a été maltraité physiquement." La réalité était bien plus sombre et jamais Sarah ne put revoir cette chaleureuse vieille qui s'était occupée d'elle. De retour dans le "cocon familial" elle fut mise au milieu d'un vif juger de discution.

Après quelques semaines à remuer cette hsitoire, ses parents décidérent qu'ils étaient bon pour elle de l'envoyer loin, très loin d'ici... Ils avaient entendu parler de l'académie Cross et décidérent qu'elle était assez loin pour que leur fille puisse repartir sur de bonnes bases. En réalité, ils n'ont fait que se débarasser d'elle.

"Oui c'est exactement ça... Elle a commencé par des cris..."




? EtVous ?
.


? Votre prénom/pseudo : Aleera
? Votre âge : Inconnue
? Avez vous de l'expérience dans le RPG ? Si oui, quel genre de forum ? Oui : académie, esclavagisme, fantastique.
? Comment avez vous connu le forum ? Sister ~
? Avez-vous lu le règlement ?
Of course:
 
? Quelque chose à ajouter ? Des problèmes à nous faire part ? Euh... Manger des pommes '-'
Revenir en haut Aller en bas
Dorian White

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: Le sang attire le sang__ W. Shakespeare   Lun 31 Oct - 0:36

Bien le bonsoir cher Sarah.
Je vous souhaite la bienvenue dans mon pensionnat, et je vous félicite pour cette fiche de présentation très bien présenter. Personnellement j'ai beaucoup aimé votre histoire.
Niveau ligne, orthographe et code tout me semble correct. C'est donc avec plaisir que je vous annonce votre validation. Mlle Marquis s'occupera de vous mettre votre rang et votre groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le sang attire le sang__ W. Shakespeare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shakespeare : Macbeth
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» Traduire Shakespeare, mission impossible?
» Shakespeare movie
» D'amour et de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Liberty Cross :: Le Commencement :: Les présentations :: Les présentations Validé-
Sauter vers: