Cette histoire se passe cents ans après la Cross académie, qui avait été laissé en ruine. Un beau jour un dénommé Dorian White... ré-ouvrit cet établissement lui donnant le nom de Pensionnat Liberty Cross
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le premier jour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiléa Mundis

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 24/11/2011
Localisation : Quelque part... (perdu comme toujours ^^")

MessageSujet: Le premier jour...   Dim 8 Jan - 1:34

En chemin pour l'académie...


Un coude appuyé sur la fenêtre, les paupières tombante, Kiléa tenter de rester éveillé pendant que la voiture roulait, elle jeta un rapide coup d'oeil vers le chauffeur qui ne s'arrêtait plus de parler depuis déjà deux heures de route, un sourire, un "oui" et un soupir plus tard, sa tête poser sur sa main, elle sentait le froid gelé de la vitre sur le haut de son crâne, elle remonta son écharpe puis fini par s'assoupir...

_"Mademoiselle?... Mademoiselle!.." Dit le bavard.

Elle se sentit secouer, s'étira et ouvrit un œil, sa première vision fut celle du chauffeur amuser qui l'appelait. Elle baissa alors son écharpe afin de parler tentant tant bien que mal de retenir son bâillement, les yeux à demi ouvert elle esquissa un sourire par politesse malgré son énervement d'avoir était réveiller.

_"Sommes-nous arriver?" demanda-t-elle.

Il lui fit un signe affirmatif et lui pointa le montant de sa course sur son compteur, à la vue de ce dernier la demoiselle se réveilla bien vite, ces yeux se firent tout rond.

_"Vous êtes sérieux?!!" S'étoffa t-elle.

(Ce n'est pas possible... quel escro!) pensait-elle

Le simple fait de regarder à nouveau la facture lui donner des vertiges, comment cela pouvait être aussi cher! 
Pas encore assez bien réveiller pour se mettre a renégocier ou encore raler, elle ouvrit son sac et régla sa facture, ramassa ses affaires et sortit de là bien amer...

_"Franchement... Me voilà sans plus un sous..."

Elle s'avança en marmonnant, face à elle se dressait un immense portail... fermer évidemment... en même temps à six heures dix du matin cela semblait plutôt normal, non sans râler, elle longea la clôture en quête d'une autre entrée, sans même pensé a éventuellement chercher une sonnette...
Après dix minutes de marche, un portillon en haut d'une sorte d'escalier fit son apparition, soulager valise et sac en main, la jeune demoiselle gravit les marches. Arriver tout en haut elle se pencha sur le portillon pour tenter d'apercevoir au travers des barreaux, il fessait trop sombre le jour avait à peine offert quelques lueurs.
Déçu elle sonna... et une vingtaine de minutes plus tard... toujours personne...
Agacer et sans trop réfléchir elle agrippa la poignet de sa valise, recula et en un élan lança celle-ci à l'intérieur, ce fut le tour de son sac puis le siens...
Mais ce n'est que là qu'elle se rendit compte que sa tenue ne se prêter pas vraiment à l'escalade, sans parler du faite que cette attitude ne convenait pas non plus pour un professeur mais ce dernier point ne lui effleura même pas l'esprit...
En effet sur ses collants en laine blanc elle portait un robe fluide beige qui se tenait un peu plus haut que la hauteur de son genou et ses bottines en daim beige n'avait pas échapper à la règle du talon, obligatoire pour elle huit centimètres au minimum pour compenser son complexe de courte sur pattes...
Bien qu'elle se senti idiote, elle ne se découragea pas pour autant, elle retira sa longue écharpe rosé ainsi que sa veste toute blanche, les enroula et les envoya rejoindre le reste de ses affaires.

_"Bien allons-y... Au point où j'en suis..."

Elle dégagea la neige avant de s'agripper et poser ses pieds sur le portillon, là elle poussa sur ses bras de toutes ces forces pour élever son corps, tout en pliant ses genoux elle les remonta au niveau de ses mains pour les poser, fière d'elle, elle afficha un sourire satisfais avant de perdre l'équilibre et tomber en avant face contre terre sur la neige...
Après s'être redresser, assise sur les fesses, genoux plié, elle ria en ôtant la neige du haut de ses vêtements, brièvement elle regarda autour d'elle...

_"Ouf...." fit-elle dans un soupir de soulagement.

(Il n'y a personne fort heureusement...)

Elle se leva complètement en se secouant, ses bagages était à coter d'elle en revanche elle ne trouvait plus sa veste et son écharpe.
Regardant de plus près elle les aperçu accrocher a une branche, toujours dans son habitude elle jeta sans réfléchir son sac vers celle-ci pour les faire tomber... Certes comme prévue ils tombèrent... mais la neige sur la branche avec eux aussi...

La voilà qui était à nouveau recouverte de neige!

_"Ah non! Zut alors!"


Avec le sourire, elle secoua la tête et massacra son chignon très sérieux par la même occasion, elle s'amusa de sa bêtise malgré tout.

(Je ne peux pas me présenter comme ça... Il faut que je me recoiffe!)

Kiléa attrapa son sac, après l'avoir farfouillé elle planta un miroir dans la neige, elle constata alors que ces joues avait prit leurs tons rosé, cette apparence adulte qu'elle avait tant travailler était anéanti, son visage avait reprit un air juvénile, ces cheveux tombant en vrac n'arranger rien à l'histoire, elle fixa ces yeux devenu gris dans son reflet avant de commencer a se recoiffer... Quinze minutes plus tard son chignon n'avait pas plus avancé, agacer elle se contenta de nouer ses cheveux en queue de cheval, après avoir rangé son bric à brac elle suivi enfin le chemin en direction du premier bâtiment visible.

(Maintenant c'est certain je vais avoir beaucoup de mal à paraître crédible... Il faut que je me concentre sur un air sérieux ! Le premier jour est le plus important... je dois... )

Elle sortit de ces pensées en passant devant une curieuse fontaine d'on la statue principale semblait tourné sur elle même, la demoiselle eu beau en faire le tour trois fois elle ne pu apercevoir son visage, intriguer elle continua son chemin. Bien que le parc était enneiger, il restait d'une rare beauté, son pas se fit plus lent, elle observait avec enthousiasme chaque parcelle et le jour qui s'était éveillé davantage lui offrit un spectacle encore plus ravissant.
Arriver au bout elle toqua sur une immense porte...

(J'espéres qu'il y a quelqu'un ici je n'en peux plus de marcher...)

Attendant une réponse elle pivota sur elle-même pour observer à nouveau l'extérieur, certains bâtiments coupaient leurs lumières tandis que d'autres les allumer à peine, il était bientôt sept heures, mais un silence religieux régner en maître. Tout semblait figé, comme dans un de ces souvenirs d'enfance, elle se rappela de ce pauvre Alfred, domestique chez son père la coursant sous la neige dans le parc pour qu'elle mette un manteau, elle se revoyait enfant cavaler en robe de chambre de bon matin derrière les flocons de neige qu'elle découvrait pour la première fois.

_"Alfred, et mon manteau alors?... "

Elle tira rapidement la langue avec un air enfantin avant de récupérer son écharpe pour l'enrouler autour de son cou, la moitier de son visage disparu cacher dessous, en revanche elle ne prit pas la peine de remettre sa veste.
Enfin elle toqua une nouvelle fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le premier jour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PREMIER JOUR de Marc Levy
» Premier jour du printemps
» Au premier jour il y avait... La Compagnie Bleuzen
» Le Premier Jour du reste de ta Vie- Rémy Bezançon
» [Article] : Enveloppes Premier jour : Partenariat Algérie Poste - Google

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Liberty Cross :: Pavillon en commun :: Allée principal-
Sauter vers: