Cette histoire se passe cents ans après la Cross académie, qui avait été laissé en ruine. Un beau jour un dénommé Dorian White... ré-ouvrit cet établissement lui donnant le nom de Pensionnat Liberty Cross
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cour Historique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiléa Mundis

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 24/11/2011
Localisation : Quelque part... (perdu comme toujours ^^")

MessageSujet: Cour Historique...   Mer 25 Jan - 10:35

Quartier des professeurs...



Dans une chambre qui semblait inerte, seul un bruit donnait signe de vie...

« Dring !!! Dring !!! Dring !!! »

Sous une épaisse couette blanche, on pouvait distinguer une petite silhouette en boule qui s'agitait, d'on seule une petite mèche blonde avait osé prendre la lumière du jour. Un bruit résonna à nouveau...

« Dring !!! Dring !!! Dring !!! »

Une fine main qui paraissait celle d'une enfant se dirigeait vers l'auteur du bruit, le son se répétait une nouvelle fois, péniblement, à l'aveugle, elle attrapa ce maudis réveil et l'entraîna sous l'amas qui la cachait il y a quelques minutes encore.

_ "Tais toi donc... » marmonnait une voix féminine là-dessous."

Le réveil sonna à nouveau...

En un élan une jeune femme se dressa accroupi sur son lit hors de ce qui la couvrait, visiblement fâcha, le réveil en main, elle le jeta violemment vers la fenêtre qui émettait la seule lumière de la pièce. Un brisement de glace retenti alors quand le son du réveil semblait de plus en plus faible jusqu'à ne plus emmètre, la mal réveillé se laissa tomber en arrière, puis fit une rotation pour cacher sa tête sous son cousin. Sous ce dernier ses yeux grisé s'ouvrirent subitement, elle n'osa pas se relever espérant qu'elle avait rêvé, puis réalisa qu'elle était bien réveillé, en un sursaut elle se précipita vers la fenêtre, où elle pu constater la vitre totalement brisé. Un frisson parcouru son corps, le vent frai, même froid qui entrait la glacer, elle sera les genoux et croisa ses bras avant de soupirer, subtilement elle jeta un rapide coup d'oeil vers le bas...

(Personne... tant mieux...) pensa telle en affichant un sourire.

Elle ferma les volets rapidement, puis à nouveau la fenêtre, qu'elle fixa quelques minutes en réfléchissant avant de faire les cent pas.

_ « Je ne peux pas laisser t-elle quel, ma chambre va être un véritable frigo quand je vais revenir... Mais comment expliquer... je ne peux décidement pas dire la vérité... Mais je ne peux pas mentir non plus ! Quel galére! »
Trop mal réveiller pour trouver une solution... elle retourna s'asseoir sur son lit complètement gelé, en attrapant sa robe de chambre elle vit sa montre indiquer huit heures moins quart.

_ « C'est pas vrai ! Je .. je suis en retard !! »

Affoler, elle ouvrit son armoire pour attraper les premiers vêtements de la pile, en deux moments elle fit tomber sa nuisette le long de son corps, puis enfila rapidement sa tenu, bien que sa robe lui fit perdre encore plus de temps la fermeture étant coincé. Dans la salle de bain, elle passa rapidement un coup d'eau sur son visage, le sécha puis brossa ses cheveux pour les démêler sans prendre la peine de les coiffer, ils retombaient jusque sur ses hanches en longues ondulations.
Avant de quitter la pièce elle enfila un petit gilet blanc assortie à sa robe mi-longue entre beige et ton chair et rassembla sa pile de livres et de notes, pour enfin arpenter rapidement les couloirs jusque dans sa salle de classe. La cloche raisonna.

(Pile à temps... quel soulagement!)

Elle poussa un soupir en ouvrant la porte, puis eu un sursaut en la passant. Tous ces élèves, enfin surement tous, étaient déjà installé derrière leurs bureaux, elle sentait ces joues roussir et afficha alors un large sourire à l'assembler en se dirigeant vers le tableau, elle posa ses affaires sur la table et prit une craie pour écrire son nom sur ce dernier, en une rotation un peu enfantine elle leur refit face tout en serrant de ces petits doigts son pauvre outils d'écriture.

_ « Bonjour ! Je suis Melle Mundis, Kiléa, votre nouvelle professeur d'histoire, enchanter!»
Toujours avec un sourire, elle observa distraitement tout ce petit monde en se présentant, puis farfouilla dans ses affaires pour distribuer des feuilles contenant le programme de l'année, elle confia un tas a chaque ligne d'élèves.

_ « Faite passez s'il vous plait. Voici le programme de cette année, tous les thèmes que nous étudierons ensemble, je suis certaine que pour la plupart d'entre vous l'étude historique semble ennuyeuse... C'est assez normal parce qu'il y a un temp où cela m'ennuyer aussi !»


Kiléa ne pu s'empêcher de rire légèrement en y repensant, avec un sourire elle reprit :

_ " Je pense que selon la façon d'on nous traiterons les sujets, vous changerez d'avis... Mais je vous laisse découvrir tout cela à notre prochaine rencontre, cette heure de cour servira seulement aux présentations et éventuelle question, quand dites-vous ?"

En reculant doucement elle s'appuya sur bureau, on pouvait alors parfaitement distingué sa petite taille, la hauteur de ce dernier arriver quasiment au niveau de son ventre malgré ces petits talons, elle ne s'en soucia pas vraiment, ne le remarqua même pas en faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheil Jär
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Cour Historique...   Jeu 26 Jan - 18:23

Hein...Il fait jour ?...ah ouais...on dirait que oui...

Kheïl se leva sous les volets ouverts par son camarade de chambre.Vu les cernes sous les yeux de ce dernier,il n'ont pas du dormir tellement en fait...Le faucheur se leva, étira ses bras,ses jambes puis se leva sous les yeux dépité de son camarade.Il s’approcha de l'homme qui se tenait devant son armoire.Clairement il voulait lui parler.Kheïl le regarda,continua de s'approcher, l’écarta de l'armoire devant laquelle il se tenait. après avoir saisi une tenue noir,il sortit le nez de son armoire,enfin.Il aurait bien encore dormi un peu en fait...L'ambiance était...tendu. L’androgyne regarda le brun,lui saisissant une main.Il vint l'embrasser,avant de se séparer rapidement :

"Évite de te faire tuer... évite les mots qui fâchent..."

Il fit demi tour,laissant son colocataire bouche bée.Il n'était pas a vrai dire ensemble,puisque chacun vivait sa vie comme il l'entendait.Clairement,le beau brun voulait que cette relation s'officialise et même plus.Apres s'être lavé et habillé,Le faucheur se dirigea vers sa salle de cours...sept heure cinquante cinq, déjà...Il avait cours avec une nouvelle professeur apparemment...Il entra dans la salle,s'asseyant a son bureau, préparant ses affaires de cours,ainsi que sa faux...Au cas ou...Il regarda le crâne de son arme avec une certaine contemplation malsaine qui faisait que les gens évitait son bureau avec le plus grand soin.Une fois qu'il eu reposer la grande lame,la classe semblât reprendre vie.Plusieurs jeune femmes de sa classe le regardait,d'un air admirateur alors que d'autre,c'était avec un air dégoûtés.Ce qui faisait d'ailleurs rire intérieurement l'homme aux cheveux de jais.Tout ses regards cessons,au moment ou la nouvelle professeur d'histoire entra.Il la fixa,étant impressionné par une et unique chose...sa taille...Il devait bien faire trente centimètres de plus qu'elle,aux bas mots...Ses joues était biens rouges pour celle d'une humaine.Clairement,c'était vraiment son premier jour.

« Bonjour ! Je suis Melle Mundis, Kiléa, votre nouvelle professeur d'histoire, enchanter!»

Et ?...c'est tout ? ha bah oui,c'est tout ce qu'elle avait a dire sur elle.Elle distribua des feuilles devant chaque rangées et demanda au élèves de devant de passer les feuilles.Pourquoi tout les cours était semblable,pourquoi tout les premiers cours était des vulgaires présentation...Ayant enfin reçu sa feuille,Kheïl regarda ses voisins, notamment une magnifique demoiselle,qui semblait lui sourire.Il lacha ce commentaire,comme une bombe a retardement :

"Franchement ? je trouve ça petit comme premier cours..."

Il sourit très délicatement,alors que tout ces voisins firent un petit rire.La professeur les regarda,d'un air étrange.Kheïl saisit un crayon entre ses fins doigts,commencent a écrire les renseignement.Il s’arrêta a une question : * Êtes vous en couple ?*...en quoi cela regardait la professeur,il se le demandait vraiment.D'un geste brusque il écrivit *Non*Il ne se considérait pas en couple malgré tout ce qu'il vivait chaque jour avec son voisin de chambrée.Apres avoir fini de remplir cette fiche,il la posa sur la table et mit ses écouteurs dans ses oreilles comme si de rien n'était en fait.Il baissa tout de même le volume pour entendre au cas ou elle parlerait.Tout en écoutant ses musiques favorites,il discutait avec les camarades des alentours en attendant la sonnerie,paisiblement,se demandant si elle contait réagir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiléa Mundis

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 24/11/2011
Localisation : Quelque part... (perdu comme toujours ^^")

MessageSujet: Re: Cour Historique...   Ven 27 Jan - 4:07

Un grand silence suivi sa dernière question...

(Quoi... ? Personne n'a de questions?)
Elle examina la salle où tous semblait s'être afféré a préparé leur présentation, certes elle distingua quelques mots tout bas, mais aucun ne lui semblait adresser. Elle pu clairement remarquer aussi que personne ne s'intéressaient au programme de l'année ou même à elle d'ailleurs, son sourcil droit se mit alors a se relevé nerveusement, elle observa chacun chacun d'entre eux.

(Un bienvenue professeur vous aurez t-il tuer ? Franchement... Dire que j'ai passé des heures à vous préparer votre programme...)
Pendant qu'elle ruminait dans son fond intérieur, elle arriva au niveau d'une très jolie jeune fille, elle semblait totalement absorber par .. ?

(Sa voisine, ou c'est un voisin...?)

Kiléa fixa attentivement ce dernier à la recherche d'une réponse, il ne lui rendait pas la tache facile pencher sur sa feuille, elle ne pouvait qu'apercevoir de longs cheveux noir et un tout petit morceau de visage. Au bout de quelques minutes le protagoniste se redressa subitement, elle pu constater ce visage très fin aux yeux étrange, c'est quant il se retourna vers sa camarade qu'elle eu réponse à sa question, mais alors qu'un sourire commencer à revenir sur son visage elle vu ses lèvres bouger, en ce concentrant un peu, par pur curiosité, elle cru à peine distinguer :

"Franchement ? je trouve ça petit comme premier cours..."


Elle se retourna rapidement pour éviter de lui lancer un regard assassin...

(Petit... petit... comment ça petit, j'en suis à peine à mon premier quart d'heure... Allons, allons Kiléa si ça se trouve tu as mal entendu...)

Elle se consola sur une thèse de mal entendu, pourtant elle ne pu s'empêcher de retourner son attention sur son critique à cause de quelques ricanements et là stupeur, elle le vit placer ses écouteurs totalement désintéresser de son cours, il papotait tranquillement...
Son regard poser sur lui, ses grands yeux se rétrécirent alors; un petit sourire mesquin, elle s'approcha de sa cible, les élèves autour de ce dernier semblant avoir compris qu'elle allait l'interpellé la regarder comme pour le lui déconseiller. La jeune fille a côté retenu un petit rire, elle était arrivé à leur niveau de bureau.

_ « Mademoiselle, vous permettez ? »

Lui avait-t-elle dit sans trop lui donner le choix, elle la sorti de sa place en un élan.

_ « Ramassez les copies de vos camarades, s'il vous plait... Merci. » Fit-elle de ce dernier mot un ton très autoritaire.

La jeune demoiselle s'exécuta amuser en gardant un oeil près de sa place, Kiléa prit alors cette dernière, assise, elle se tourna vers le jeune homme avant d'attraper la copie.

_ « M. Jär, mon cour manque de fond sonore pour vous ? »

_ « Vous permettez ? »Lança t-elle avec un sourire tout en lisant la présentation.


(19 ans... Adore les pommes... sa faux... un hunter?.... en couple NON... ?)

Sans attendre de réponse de sa part, elle emprunta un écouteur pour le glisser dans son oreille, écouta quelque seconde puis le remit à sa place, elle se releva et resta près du bureau. Elle s'amusa de la façon d'on le "non" avait été écrit on voyait bien le trait appuyé comparer au reste de la copie.

_ « Monsieur je vous félicite, puisque vous avez été le premier à vous faire remarquer, vous serez le premier interroger à notre prochain cour, en revanche je préfère vous prévenir... Ma méthode d'enseignement et d'évaluation est quelques peu différentes de la norme traditionnel... D'autres volontaires ? » esquissa-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cour Historique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cour Historique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Liberty Cross :: Pavillon en commun :: Les salles de classes-
Sauter vers: